SCOOTERCUP SPA 29.03.09

Après 5 mois de pause hivernale, le weekend dernier officialise le lancement du 2Race Summer-Cup 2009.

Il semble que le temps est resté figé depuis la dernière course en Octobre 2008. Les conditions climatiques étaient désastreuses : pluie, neige, le froid, un circuit trempé sans parler de la fatigue due au passage à l’heure d’été.

Mais malgré tous ces inconvénients, le champ de départ était rempli dans toutes les catégories et pour la catégorie 2Race-Scootercup, 14 pilotes ont trouvé le chemin jusqu’à Spa Francorchamps.

Cette année, nous pourrons constater auprès de nos concurrents, une forte évolution du pilotage mais aussi de la puissance moteur. Les pilotes du SBO et de la FEMS ont rejoint notre championnat... SUSPENSE assuré !!!

Cliquez ici pour consulter cette galerie
Cliquez-ici pour consulter cette galerie
Klicken Sie hier, um zur Galerie zu gelangen.

Venons-en au résultat :

Etape Chrono:

Timmy van Donderen et Christophe Van Hove du SBO remporte le chrono avec 58.973 et 59.001 et nous prouve ainsi leur bonne maîtrise de pilotage sous la pluie.

En 3ème position, on retrouve Arnaud Bojmistruk avec 1:02.007 qui connaît une vraie progression depuis l’année dernière. A nos yeux, ce pilote a toutes ses chances de figurer dans le Top 3 de cette saison.

On connaît la conduite excellente sur chaussée sèche ou par un temps clément d’Eric Lambot, notre vice-champion Belgique 2008, mais par temps de pluie on ne peut pas en dire autant. Il décroche tout de même la 4ème place avec 1:04.401

Race1 :

Toujours classé aux 2 premières places, on retrouve nos 2 pilotes du SBO Christophe Van Hove avec un temps total de 13:45.077 suivi de Timmy Van Donderen avec 13:53.159.

Arnaud Bojmistruk les suit de près avec un temps total de 13:59.747. Fabien Donnai rejoint le peloton avec 14:24.315.

Notre cher Eric Lambot ne remporte hélas que la 6ème place avec un temps de 14:33.094. Serait-ce du au manque de confiance qu’il a dans ces pneus Sava ???!!!! Eric a voulu jouer la carte de la sécurité et s’est tout de même assuré un certain nombre de points.

Pendant plusieurs tours, Julien Wyns a suivi de très près Eric Lambot mais l’entrée du double gauche à l’intérieur du circuit lui a été fatale. Un malencontreux dérapage de la roue avant au freinage lui a valu une chute. Mais qu’à cela ne tienne… Julien Wyns a ramasser son Scooter, redressé son guidon et repartit telle une fusée mais sa motivation n’a pas fait long feu. Au virage droit juste avant la dernière ligne droite de l’arrivée, sa roue avant dérape de nouveau au freinage. Malgré ses chutes assez spectaculaires, Julien Wyns se place en 12ème position avec un temps de 14 :23.155.

Race 2 :

16h, le ciel se dégage, la chaussée s’évapore et les trajectoires se dessinent petit à petit et une question se pose à nous : Quels pneus utiliser ?? Wet ? Dry ? Le stress se ressent de plus en plus auprès des concurrents !!!

10min avant le départ, nous avons enfin pris notre décision, celle de monter les pneus slick TT92.

A la dernière minute, nous sommes arrivés les derniers au parc fermé. Christophe Van Hove et Timmy Van Donderen, nos deux favoris de la 1ère manche avaient décidé de rouler avec des Slicks Pluie. Comme nous, Arnaud Bojmistruk s’est également décidé à monter les slick TT92.

Lors des premiers instants du tour de chauffe, une averse arrosa à nouveau la piste. Mais heureusement, elle fut d’une courte durée car au moment du départ, elle se dissipa.

Dès le départ, au premier virage, Christophe Van Hove et ses pneus pluie se hisse à la 1ère place chassé de Arnaud Bojmistruk, Eric Lambot, Nicolas Charlier, … Au 3ème tour, dans la petite épingle intérieure du circuit, la décision de monter les pneus TT92 a porté ses fruits. La gomme des pneus pluie surchauffant sur piste sèche, Christophe Van Hove s’est fait un High-Sider et Arnaud Bojmistruk a pu prendre la tête de la course.

Notre stratégique pilote Eric Lambot a préféré rester sur ses gardes et a voulu s’imprégner de la trajectoire avant de mettre les gaz ce qui lui a valu le meilleur chrono de la course au 11ème tour. Malgré son meilleur chrono, Eric Lambot n’a pas pu rattraper le retard qui le positionna derrière Christope Van Hove et Arnaud Bojmistruk, 1er de cette course.